Vous Êtes ici : Accueil

CUIVRE CONTRE BACTÉRIES ET INFECTIONS NOSOCOMIALES

Envoyer Imprimer

Plusieurs études britanniques ont mis en évidence le fait que sur une surface en cuivre, les bactéries étaient plus rapidement détruites que sur l’inox, notamment.Des tests grandeur nature ont même été réalisés à Southampton où une réduction des germes pathogènes de 90 % aurait été constatée dans les services où le cuivre régnait par rapport à ceux où il était absent.

En juillet dernier, l'université de médecine de Caroline du Sud, aux Etats-Unis, qui avait suivi la même démarche, avait obtenu une réduction de plus de 40 % l'incidence des infections. En France, l’hôpital de Rambouillet s'est lancé dans l'essai du cuivre, en partenariat avec le Centre d’information du cuivre. Le protocole instaure un dénombrement des infections nosocomiales dans les deux services équipés de cuivre afin de comparer ces chiffres avec ceux des années précédentes. Les premières conclusions seront disponibles d'ici à fin 2012.

 

 

 

 
blank
devenir-membre
FAIRE UN DON
blank

Videos contagieux

Campagne de prévention

lave-tes-mains_logologo

blank
blank